Votre histoire - Villes moyennes du Centre de l'Andalousie

Votre histoire - Villes moyennes du Centre de l'Andalousie



Vous êtes dans : Début>
Lucena Córdoba
> Lucena

Lucena

Partager

La cité aux trois cultures

La cité de Lucena était à l’apogée de sa splendeur à l’époque musulmane, quand se constitua la principale population juive de l’Al Andalus. Sur ses terres, elle établit une importante université juive, dont nombre d'érudits, les sabios, se rendront plus tard à Tolède pour fonder l’Ecole des Traducteurs. La cohabitation entre les chrétiens, les juifs et les arabes donnèrent à la ville son nom de cité aux trois cultures. De nos jours, elle représente, derrière la capitale, la deuxième ville la plus importante de la province de Cordoue.

    La bataille de Martín González eut lieu non loin de là, lors de laquelle le dernier roi de Grenade, Boabdil, fut capturé puis emprisonné pendant quelque temps dans la Tour du Château del Moral. Ce monument héberge le Musée historico-archéologique de la ville, et sa visite peut s’achever sur celle du Centre d’Interprétation de la Ville de Lucena, situé dans ce qui, jadis, était le Palais baroque des Comtes de Santa Ana.

Météo Lucena

La marque du passé reste flagrante avec des enclaves comme la Grotte del Ángel, le flanc de la Sierra de Aras, considérée comme les sites du Paléolithique les plus importants d’Europe. Nous mentionnerons également la basilique Visigoth et le site Romain de Los Tejares, ensemble de fours d’une importante usine de poterie dont une partie a pu être récupérée.

Grâce à l’essor économique du XVIIIe siècle, Lucena devient une des plus grandes villes baroques d’Andalousie. À l’instar du splendide Sagrario de San Mateo, il y a l’église de San Mateo. Le Sanctuaire de la Vierge de Araceli, patronne de Lucena se joint à lui et célèbre ses fêtes le premier dimanche de mai.

Deux activités artisanales prévalent à Lucena: la lampe à huile et la perula. On raconte que Miguel de Cervantes a écrit Don Quichotte à la lumière d’une lampe à huile de Lucena. Le second est un pot en terre cuite d’un vert semblable à du verre dont l’origine remonte à la Lucena du temps des musulmans.

Histoire

Le rôle de la croisée des chemins développé par Lucena, connue sous le nom de la Cité aux trois cultures et par les juifs du Moyen-Âge comme la Perle de Séfarade, a favorisé l’occupation des terres par les peuples depuis le Paléolithique inférieur et moyen. Son rôle au cours de la première période musulmane est crucial car elle représente le noyau principal de la population juive de l’Al Andalus. Sur ses terres, elle établit une importante université juive, dont nombre d'érudits, les sabios, se rendront plus tard à Tolède pour fonder l’Ecole des Traducteurs.

La bataille de Martín González est primordiale, car le dernier roi de Grenade, Boabdil, y fut capturé puis emprisonné pendant quelque temps dans la Tour du Château del Moral.

La marque du passé reste flagrante dans une multitude de vestiges qui vont de la grotte Cueva del Ángel, au flanc de la Sierra de Aras, considérée comme un des sites du Paléolithique les plus importants d’Europe; la cité ibero-romaine de Morana, au sud de la commune et proche du fleuve Anzur, ainsi que le site romain de Los Tejares, un ensemble de fours d’une importante usine de poterie dont une partie a été récupérée.

Jusqu’à l’époque arabe, il n’y a aucune certitude qu’une ville ait existée à l'endroit même de l’actuelle Lucena. Un noyau urbain se forme entre les IXe et XIIIe siècle ; doté d’une petite médina protégée par une enceinte entourée de remparts, il est constitué de plusieurs tours et d’un grand faubourg qui l'entourait par l'est. Le XVIe siècle est témoin de l’explosion démographique de Lucena – et avec elle le développement du casque urbain- qui passa de 1 500 habitants en 1495 à plus de 15 000 en 1550, et à partie de cette date, elle maintiendra sa suprématie provinciale après la capitale. En 1618, Philippe III lui accorde le titre de ville.

L’essor économique du XVIIIe siècle propulse Lucena au rang d’une des plus grandes villes baroques d’Andalousie.

Cliquez ici pour voir une visite virtuelle.

Vue panoramique de la ville de Lucena

Localisation



Pour pouvoir réaliser l'une de ces actions vous devez vous trouver dans la communauté de Votre histoire - Villes moyennes du Centre de l'Andalousie. Si vous n'y êtes pas, rejoignez-la et accédez à de nombreux contenus, blogs, forums et beaucoup d'autres.




DETALLE1 180x150 DETALLE2 180x150
Voulez-vous chercher plus d'expériences, activités ou lieux aux alentours ?
Rechercher sur la carte
Lieux où vivre une histoire qui changera votre vie

Découvrir des lieux

Suivez l'aventure après votre voyage

EntrezEnregistrez-vous 

Vous nous avez déjà visités ?

Racontez-nous votre expérience, Montrez-nous vos photos, vos vidéos et partagez-les avec d'autres personnes.